A l'O de la rivière, association de fait
Rue Bois Laiterie 16/2 - 5170 Rivière
0479/791 311
alodelariviere@hotmail.com

balise

Pourquoi l'asbl?

Quand Dominique et Didier sont venus habiter Rivière, en 2002, c'était avec l'envie de créer un gîte dans ce beau village. Très rapidement, et grâce à la belle nature, l'idée a germé de faire autre chose. Il manquait quelque chose de vital dans leur projet.
Dominique s'est inscrite dans le réseau d'échange de savoirs, afin d'apprendre l'informatique. Elle a trouvé que l'idée était riche et durable.
En effet, quoi de mieux que la rencontre sous forme d'échange de nos savoirs ? Le savoir est une des seules façons de s'élever et de prendre confiance en soi et en l'avenir. C'est le moyen le plus puissant qu'on connaisse pour lutter contre la pauvreté.
Cette expérience lui a donné l'envie d'apprendre et de participer à des cours du soir (C.A.P.), et une bonne année de culture maraîchère a couronné le tout. Ceci amenant cela, on peut devenir gourmand d'apprendre et d'en faire profiter d'autres personnes. Le reste a suivi.
Didier, entrepreneur, participe à l'accueil de personnes en insertion sociale en culture potagère et en bricolage de ruche artisanale.

le potager paradis à Rivière

Le potager de l'asbl L'O de la rivière, ouvert à tous, se prête bien à l'expérience des « élèves ». Surnommé « Potager Paradis », il est essentiel pour l'apprentissage immédiat de la culture de légumes.
Alain, Julie, Sabine, Didier, Paul, Dominique et les autres diffusent leurs savoirs et expériences à d'autres et ainsi de suite : ça coule de source à Rivière !
Anne, leur fille, clarifie les projets que beaucoup proposent. Son savoir-faire permet de simplifier l'administratif et d'alléger les contraintes éventuelles.
Des personnes ressources et des bénévoles comme Mireille Mathot viennent enrichir le savoir de tous en herboristerie et dans la cuisine des herbes dites « mauvaises ».
L'asbl « l'O de la » aime organiser des expositions, des balades herbes folles en bord de Meuse, donner des cours de percussions afin d'aider des personnes à se structurer.

le potager paradis à Rivière

Elle prête également son concours à des écoles pour aider des enfants en difficultés de concentration, comme l'école « Reumonjoie » à Malonne.
Le but de l'asbl, in fine, est que toute personne désireuse d'apprendre puisse accéder au savoir gratuitement ou presque, et trouver l'élan et la spontanéité de partager l'expérience de ce savoir.
La sensibilisation écologique à la nature est un des principaux moteurs de tous ceux qui ouvrent au sein de cette petite asbl fonctionnant sans subsides. On fait feu de tout bois dans la récupération de matériaux comme palettes, briques, bouchons de plastique, branches, troncs d'arbres, etc. pour fabriquer des bacs de culture, des haies sèches, des abris pour oiseaux, insectes, du tressage de haie , et ouvres d'art que le moment nous inspire.

le potager paradis à Rivière

Aujourd'hui, l'asbl L'eau de la rivière appartient à tous. Une belle salle et un jardin servent à toutes les rencontres pour le bien de chacun.
Proposez vos idées et nous tenterons, avec vous, d'allumer la flamme de la richesse du savoir faire et du savoir être !

le potager paradis à Rivière

Retour au menu principal

balise

Wwoofing

Voilà plus d'un an que cette belle aventure a débuté ! Que de beaux souvenirs, déjà ! deja un an de wwoof au potager paradis à Rivière
Ici Hanne et Anaya aident Didier dans la serre. Au programme également: séchage de primevères.

Il est possible de séjourner à Rivière comme bénévole pour des séjours plus ou moins longs.
Vous nous retrouvez dans la liste des "whosts" sur le site belge wwoof Belgique de l'association de wwoofing.
En avril, nous avons été heureux d'accueillir Isaline et Joëlle venant de...Belgique ! Non seulement cela fut un plaisir mais c'était du sérieux. Nous avons abattu un boulot incroyable tout en mêlant l'utile à l'agréable: joie, rire, culture, repos, cuisine et partage d'expérience ont été la base même de la philosophie de" l'eau de la rivière". Avec le soleil (une chance de plus) cette expérience restera dans notre souvenir à jamais.
L'art fait partie de nos priorités et pendant une journée nous avons fabriqué une sphère ou un nid c'est selon, qui maintenant accueille les visiteurs. C'est fascinant!
wwoof au potager paradis à Rivière En mai a débarqué Julien, qui a eu la bonne idée de customiser la camionnette! La nouvelle devise est l'éloge de la culture : "Semer la sagesse, entretenir la folie et récolter l'amour", est écrite sur la camionnette transformée en logement pour deux personnes et placée dans le jardin de devant.
Nous voilà heureux de partager le terrain: cette année un jeune couple vient faire ses expériences. Avis aux amateurs !
wwoof au potager paradis à Rivière En juin, Loan a aidé Didier à aménager la serre. Nous avons profité de l'abondante rhubarbe pour faire des confitures délicieuses.
Cet été des américains nous rendent visite et nous apprendrons la cuisine végétarienne. wwoofing au potager paradis à Rivière En juillet et août, Marina et d'autres sont venus nous aider au jardin. Côté détente, nous avons profité des baignades dans la Meuse, et fait de la cuisine végétalienne. wwoofing au potager paradis à Rivière

Selon les besoins et les préférences, les bénévoles peuvent coopérer : au potager, à des travaux d'entretien et de développement du terrain, à de nouvelles constructions. Il y a suffisamment à faire, selon les souhaits de chacun !
En principe, pour les frais de nourriture et d'hébergement, nous demandons 5 heures de travail par jour durant la semaine. Du samedi après-midi au dimanche soir, c'est temps libre, en principe.
Nous disposons d'une grande salle pour l'hébergement des « Wwoofers ». Il est également possible de planter sa propre tente.
Période d'accueil des volontaires : avril à novembre. Il est toutefois possible dans certaines circonstances de prolonger le séjour. La durée minimale est d'une semaine.
Si vous arrivez par le train, nous pouvons venir vous chercher à la gare de Lustin.

Retour au menu principal

balise

Les activités

Pour vous tenir au courant, visitez notre page facebook.
A partir de septembre 2016 :
LUNDI : taï chi à 19h pour tous
MERCREDI : djembé et duns l : 18h - 18h50 jeunes à partir de 10 ans - 2,50 euros, 19h - 19h50 adultes débutants et moyens
yoga, méditation, sophrologie: dates et heures à définir

Venez découvrir la diversité extraordinaire des bords de Meuse.
de nombreuses plantes sauvages à Rivière

Retour au menu principal

balise

Retrouver les vertus des haies champêtres

l'entretien des haies

Quelle chance d'être propriétaire d'une belle haie!
Quel cadeau de la nature d'avoir une haie composée, magnifique chaque jour de l'année.
Mais, parfois, quelles difficultés pour l'entretenir ! Nous avons tendance à nous référer aux méthodes radicales : couper et jeter.
la haie champêtre, refuge de beaucoup d'auxiliaires
Je vous propose d'autres solutions à votre problème de déchets.

haie plessée et Bois Raméal Frangmentée
La meileure période de taille : de novembre à mars.
Le BRF, abréviation de bois raméal fragmenté, correspond aux rameaux des branches d'arbres et arbustes de préférence inférieurs à 7cm de diamètre, broyés afin de casser la barrière de l'écorce, ce qui permet aux micro-organismes du sol d'attaquer rapidement la lignine et les autres substances à l'intérieur de la branche.
Plus de renseignements sur le Bois Raméal Fragmenté

Retour au menu principal balise

Mon petit oiseau...

une grande variété d'oiseaux
Parmi l'extraordinaire variété d'oiseaux, pourrez-vous distinguer le troglodyte de l'accenteur mouchet ? Ou encore la sittelle de la mésange huppée ?
En bord de Meuse, vous pourrez entrevoir, avec un peu de chance, un cincle plongeur, une grande aigrette burnot et son futur repas, la grenouille rousse.
faune aviaire et batracienne de bord de Meuse
Merci à Jean-Marc Fauville, de l'ASBL Les Sittelles de Namur, pour ces photos extraordinaires.
les sittelles de Namur

Retour au menu principal

balise

Et les batraciens ?

Les batraciens de nos régions vivent dans les carrières, les mares, les forêts, les champs, dans les tas de feuilles etc..
Ce sont des prédateurs de tous les petits invertébrés : limaces, vers, cloportes fourmis et autres insectes, au grand bénéfice de nos potagers !
La plupart ont disparus de nos régions. Pourquoi ? La destruction des milieux qui les abritent: remblais de points d'eau ou de zones humides, curage mécanique des fossés, aménagement artificiel des berges et des étangs, pollution des eaux, sans oublier la mortalité sur les routes.
batraciens de bord de Meuse

Steve Waring nous propose une chanson pour apprendre à entendre les grenouilles.

Retour au menu principal

© 2012-2016 AfSomer pour Dominique Neirinck